La langue, la monnaie, etc.

0

Le temps

How do you do? Where is Brian? It’s raining today. De ces trois phrases que vous maitrisez sans doute parfaitement avant votre départ, j’ai bien peur que seule la dernière ne vous serve souvent. Et oui à Londres, il pleut et il fait gris… souvent ! Ce n’est pas une légende. Mais cela ne doit pas vous arrêter : la vie continue, les anglais se sont adaptés et vous le pouvez aussi. Chaque percée de soleil (plusieurs semaines en été quand même) est l’occasion de barbecues, regroupements dans les nombreux parcs de la ville et autres activités de plein air. Premier investissement donc : un bon parapluie !

La livre sterling

Le temps humide n’est pas la seule différence qui caractérise la capitale anglaise. L’une d’entre elles est la monnaie, la livre sterling. Le « pound » ou GBP (Great Britain Pound). Pour connaître le taux de conversion livre -> euros à ce moment même, utilisez le widget ci-contre.

Les anglais tiennent à leur devise, et il n’est pas prévu qu’ils y renoncent prochainement. Encore une fois, tout n’est question d’adaptation pour nous français qui nous installons à Londres. Le gros bémol dans l’histoire : les frais bancaires lors d’un retrait au Royaume-Uni sur votre compte français en Euros. Il est possible de les éviter ; consultez notre page sur les banques et l’ouverture d’un compte en banque.

Conseil malin

La startup TransferWise vous permet d’échanger des devises (d’un compte anglais vers un compte français et vice-versa) avec des frais de 1€ ! Oubliez les bureaux de change, c’est une vraie petite révolution.
Si vous créez un compte maintenant via ce lien, votre premier transfert de devises sera gratuit, même si vous n’utilisez la promo que dans plusieurs mois !

Le système de santé

C’est là où le bât blesse un peu. Le système de santé est gratuit en Angleterre, et chapeauté par le ministère de la santé, appelé NHS. Comme en France, un énorme déficit, et des soins pas toujours de même qualité selon le quartier où vous habitez. En règle générale les français sont assez déçus ici, habitués à être chouchoutés et auscultés de tous bords par leur médecin de famille. Pour se soigner, il faut d’abord s’enregistrer chez un médecin traitant, avant d’être malade ! Pour plus d’information sur le système de santé visitez la page « Comment se soigner à Londres ».

Les impôts

Vous n’êtes peut-être pas là pour démarrer votre carrière, mais il est toujours bon de connaître la loi et la législation en matière d’impôt avant de s’installer dans un pays. Le Royaume Uni a simplifié le système pour les employés. Bien qu’ils payent des taxes sur leurs salaires, celles-ci sont prélevées à la source directement par leur employeur, chaque mois. Pas besoin de se casser la tête avec une déclaration d’impôts si vous n’avez pas de propriétés en location, placements boursiers ou autres. Pour plus d’informations consultez la rubrique Comment trouver un emploi à Londres ?

La taxe d’habitation

A moins d’être étudiant à plein temps, vous n’échapperez pas à la taxe d’habitation. Elle peut être réglée en une fois où par prélèvements réguliers, et son montant dépend du quartier où vous habitez. Plus d’informations dans la rubrique « Trouver un logement à Londres ».

Le shopping

Oui c’est vrai, faire son shopping à Londres est abordable ! Les vêtements sont généralement un peu moins chers qu’en France, et de nombreuses chaînes telles que H&M ou Top Shop proposent des prix attractifs, voire carrément ridicules : Primark. Il en va de même pour les chaussures, que vous pourrez trouver à 50% voire 75 % moins cher que dans l’hexagone.

La police et les caméras

Même si nous espérons que vous n’aurez pas affaire à la police, il faut savoir que les policiers anglais  ont d’assez bon rapports avec la population et donnent l’impression de répondre aux plaintes ou questions de manière un peu plus impliquée que la police française. En cas de vol ou d’agression, vous pouvez donc vous rendre sans hésiter dans l’un des commissariats de la ville pour déposer plainte. Un suivi est également mis en place auprès des victimes pour vérifier que vous tenez le coup ! Comme en France… euh non !

L’une des caractéristiques de la Grande Bretagne est le nombre impressionnant, peut-être même un peu effrayant, de caméras de sécurités ou CCTV (« Closed-Circuit Television »). Il ressort qu’en une seule journée chaque londonien est filmé plus de 200 fois ! L’avantage ? On se sent un peu plus en sécurité, les caméras étant vraiment surveillées et les interventions en cas de problème assez rapides en général.

Partager.

Les commentaires sont fermés