Trouver un job à Londres

0

Y a-t-il des jobs à Londres ?

Oui, oui et oui ! Il y a énormément de jobs à Londres et, bonne nouvelle, les étrangers sont accueillis à bras ouverts. Avec plus de 7 millions d’habitants à nourrir, amuser, habiller etc etc, il y a de quoi faire, et toutes les entreprises doivent recruter à un moment ou un autre. Selon le poste et les responsabilités elles opteront pour une personne plus ou moins expérimentée, avec un anglais plus ou moins bon. Une différence notoire avec la France, les britanniques ont tendance à regarder davantage l’expérience que les diplômes lors du recrutement. C’est donc à vous de vous mettre en avant sur votre CV !

 

Quelle est la meilleure période ?

De mars à octobre, c’est la bonne saison ! Les entreprises recrutent pour les beaux jours ou pour combler le départ des saisonniers et des étudiants qui rentrent chez eux. Si vous avez la possibilité de choisir vos dates de départ, optez pour l’un de ces mois. Même si vous pouvez trouver en dehors de cette période, il peut être encore plus difficile de chercher un job et une chambre pendant la saison creuse et les mois les plus froids de l’année.

 

Définir vos objectifs et votre CV

La première étape consiste à définir clairement le type de travail que vous souhaitez : serveur/se, personnel de salle (« runner »), cuistot, vendeur/se en magasin. Si vous n’avez strictement aucune expérience, essayez d’opter pour l’activité qui vous plait le plus. Une passion pour la mode sera un atout dans un magasin de vêtements, même si vous n’avez pas d’expérience dans la vente.

Si au contraire vous avez de l’expérience dans un domaine en particulier, essayez de miser là-dessus. Adaptez votre CV pour refléter vos activités passées en rapport avec le type de job que vous souhaitez. Si vous tentez de décrocher un poste de serveur, évitez de mentionner quatre fois dans votre CV que vous avez fait du baby-sitting (même s’il s’agissait de quatre familles différentes). Une simple mention « 2009 – 2011 – Regular Babysittings » suffira largement. En revanche, mettez en valeur tout ce qui peut avoir appris quelque chose qui vous rendra plus efficace dans votre travail de serveur/se : précédentes expériences dans un poste similaire, gestion de caisse dans un magasin quelconque, etc.

Soyez également réaliste quant à votre niveau en anglais. Si vous pensez qu’il est faible, il vaut mieux commencer avec un poste qui ne nécessite pas trop de discussion, ou bien où les échanges avec les clients sont souvent les mêmes et tournent autour du contenu d’une carte prédéfinie par exemple (bar, serveur).

Envie de postuler pour plusieurs types de job ? Idéalement rédigez un CV (une seule page suffit !) par secteur qui vous intéresse. Il existe beaucoup de sociétés qui travaillent sur le marché français depuis Londres, que ce soit dans le démarchage de clients, la modération de forums internet ou le recouvrement de dettes. Si vous avez besoin de revenus immédiatement vous pouvez tenter d’opter pour un job de ce type. Votre anglais ne progressera pas aussi vite que dans un environnement totalement anglophone, mais cela pourra vous permettra de démarrer sans stress, tout en cherchant quelque chose d’autre en même temps.

N’hésitez pas à faire relire votre CV, si possible par quelqu’un dont c’est la langue maternelle.

 

Être sur place et motivé

L’une des erreurs à ne pas commettre est de laisser vos coordonnées françaises sur votre CV. Inutile de rappeler à votre employeur potentiel que vous avez encore un pied en France et pas vraiment de chez vous ici. Ne donnez pas trop de raisons de mettre votre CV directement à la poubelle sans même vous avoir rencontré. Certes lors de votre entretien vous pourrez mentionner que votre arrivée est récente, mais au moins à ce moment-là vous aurez l’occasion de montrer votre motivation !

Être motivé, c’est aussi savoir vous habiller correctement. Gardez votre style s’il est passe partout, mais une veste et des chaussures propres font toujours meilleur effet lors d’une première rencontre avec un employeur potentiel.

 

Les stages

Les stages sont une bonne manière de vous former et de faire progresser votre anglais. Dans la mesure où vous n’êtes pas (ou peu) rémunéré, il est plus facile de trouver un stage qu’un emploi. Même si des tâches peu intéressantes vous sont confiées au début, montrer un réel intérêt pour les activités de votre nouvelle entreprise et tenter de vous impliquer davantage vous apporteront non-seulement une expérience valorisante à mettre dans votre CV, mais peut-être même un contrat d’embauche bien réel. Encore une fois l’expérience (tout fraîchement acquise dans ce cas) et la motivation dont vous ferez preuve ont souvent plus de valeur que certains diplômes aux yeux des employeurs britanniques.

 

Où chercher ?

Là encore, tout dépend du type d’emploi. Pour démarcher des magasins/restaurants/bars qui ont pignon sur rue, rien ne vaut la technique de la distribution de CV au porte à porte. Imprimez-en une cinquantaine et démarrez tôt le matin en évitant à tout prix les heures de pointe où personne n’aura le temps de vous parler. Ciblez par quartier, préférablement près de là où vous souhaiteriez habiter. Si vous préférez ne pas travailler le week-end par exemple, vous devriez sans doute déposer vos CV à Canary Wharf, la City, ou Holborn/Chancery Lane, bref… les quartiers d’affaires. Les bureaux étant fermés en fin de semaine, les restaurants, cafés et autres boutiques ont tendance à l’être également. Partout ailleurs, et particulièrement dans les zones touristiques (West End – Piccaddily, Oxford Street et Camden par exemple) attendez-vous à travailler le samedi et dimanche.

Pour les emplois de bureau, quels qu’ils soient, vous pouvez chercher en ligne. Voici une liste non-exhaustive de sites qui peuvent vous aider à démarrer :

Notre propre « job board » vous propose des offres d’emploi à Londres.

Gumtree.com : Barista, DJ, modérateur de site web, on y trouve un peu de tout. Le site lui-même n’est pas (ou peu) modéré, et beaucoup d’arnaques y sont publiées. D’une manière générale demandez toujours un entretien dans les locaux de la société et ignorez systématiquement toutes les annonces qui vous demandent de payer des frais de dossier ou de quelque autre nature ! Vous êtes là pour fournir du travail en échange d’un salaire, et pas l’inverse. http://www.gumtree.com/

TopLanguageJobs.com : L’un des plus gros sites spécialisés dans le recrutement de personnes bilingues. N’ayez pas peur de ce mot, certains postes nécessitent de parler anglais pour échanger avec votre hiérarchie mais vous pouvez n’avoir affaire qu’à des clients français. http://www.toplanguagejobs.com/

French-Resources.co.uk : L’agence est spécialisée dans le recrutement de personnel français, préférablement bilingue, mais néanmoins qualifié dans un domaine particulier (communication, vente, enseignement etc). Vous pouvez consulter certaines annonces sur leur site. http://www.french-resources.co.uk/

 

Où trouver de l’aide ?

Moyennant une cotisation annuelle, le Centre Charles Péguy propose différents services pour vous aider à trouver un stage ou un emploi.

Enfin ne sous-estimez pas le bouche à oreille. Si vous êtes en auberge parlez aux gens autour de vous, échangez les contacts Facebook et numéros de téléphone. D’autres nouveaux arrivant à la recherche d’un emploi peuvent s’en voir offrir plusieurs d’un coup suite à leurs démarches. Vous pourrez alors sauter sur l’occasion et tenter d’avoir un des postes qu’ils refusent.

 

Ne vous découragez pas !

Attendre pendant plusieurs jours des coups de fil qui n’arrivent pas, marcher toute la journée (parfois sous la pluie) pour déposer des CVs et envoyer plusieurs e-mails quotidiennement sans aucune réponse peut être démotivant. Si votre technique ne fonctionne pas, revoyez-la ! Étoffez votre CV, corrigez les fautes, revoyez votre tenue pour le porte à porte et persistez. Ayez une démarche positive lors de vos entretiens ou prises de contact, ne tentez pas de négocier votre salaire, vos horaires ou vos jours de congés immédiatement si les offres se font rares et vos finances sont en baisse !

Par expérience, il n’est pas rare qu’après une période de calme plusieurs sociétés que vous avez contactées vous rappellent en même temps pour vous proposer quelque chose.

 

Good luck !

 

Crédit photo : Barman – Conor Ogle Photography

Partager.

Les commentaires sont fermés